Un Ami – 12 juin 2010

Separateur - Noir 700pxAudio : español  français | Texto : español  français  português

Download MP3 : español  français

«La Conscience n’est pas une croyance, la Conscience est, avant tout, Vibration.»

Dans l’Abandon à la Lumière, se trouve la fin de la culpabilité et la fin des croyances. Vous ne pouvez maintenir des croyances et vivre la Vibration. Rappelez-vous que la Vibration de la Conscience est expansion, que la Conscience touche à l’Illimité, augmente sa Fréquence et peut toucher des secteurs jusqu’à présent inédits pour la Conscience limitée. Alors que la croyance vous maintient, de même que la culpabilité et les peurs, au sein de l’illusion, de la limitation et vous fait, bien évidemment, rejeter le principe de l’Unité Car, l’être humain qui ne peut vivre l’expérience de l’Unité, va, bien évidemment, dire que cela n’existe pas et qu’il n’existe pas de rédemption par l’Unité mais uniquement en le principe de dépassement et de faire le bien pour contrer le mal. C’est exactement ce que souhaite Yaldebaoth et c’est exactement l’inverse que nous souhaitons pour vous. (Un Ami, 12 août 2010)

Téléchargement PDF