Citations : Que cherchez-vous ? – L’impermanence sublimée

 Serveur - 640pxSeparateur - Noir 700px

Separateur - Noir 700pxQue cherchez-vous ?

« Tant que vous cherchez, tant que vous essayez d’atteindre un but ou que vous désirez quelque chose, c’est que quelque part vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes. Vous êtes en chemin dans le devenir. Cela peut être l’illumination ou toute autre chose, et nous appelons ses personnes des chercheurs. Quelle est cette recherche ? Que cherchez-vous ? C’est quelque chose qui n’est pas ici mais ailleurs, voilà ce qu’on appelle la recherche. Tout cheminement ou effort dans cette direction vous éloigne de votre Soi. Il faut s’arrêter et se tourner vers l’intérieur. Que cherchez-vous ? Vous cherchez votre Soi. Pourquoi voulez-vous l’illumination ? Pour réaliser la vérité. Et qu’est-ce que la vérité ? C’est se connaître, se réaliser. Comment pouvez-vous réaliser votre Soi ? Quelle est la méthode ? Il n’y en a pas. Toute méthode, technique ou effort vous éloignent de vous-même. Tant que vous appliquez des méthodes, des techniques, des efforts en vue de la réalisation, vous vous éloignez de l’endroit que vous recherchez. C’est un jeu futile. Acceptez simplement là où vous en êtes, ce que vous êtes. Et que se passe-t-il lorsque vous acceptez cela ? La recherche à l’extérieur cesse. Lorsqu’elle s’arrête, on se rend compte que la recherche elle-même était l’obstacle. Quand vous acceptez que vous êtes déjà là, le voyage prend fin. Surviennent alors un éveil soudain et un savoir qui viennent de l’intérieur. Mais, il faut qu’il y ait une acceptation totale, et plus aucun doute. Si vous dites : « Ok, je vais essayer d’accepter », cela implique que vous êtes encore dans le doute. Il faut en arriver au point où vous êtes totalement frustré, où vous acceptez votre entière défaite. A ce moment-là, il n’y a  plus aucun effort qui peut vous amener au-delà. Vous en avez fini avec les efforts. A cet endroit, vous êtes véritablement dans cet espace d’acceptation.

Imaginez quelqu’un qui ait un cancer et que le docteur lui annonce qu’il n’y a plus aucun traitement pour le guérir. Il en arrive au point où il compte ses derniers jours. Imaginez la situation mentale de cette personne qui entend qu’il n’a plus que quelques jours à vivre. Plus personne au monde ne peut l’aider. Cette situation de désespoir et d’impuissance le mène à l’abandon, à l’abandon envers l’existence. Il dit : « Ok, si plus personne au monde ne peut me sauver, eh bien attendons, qu’il soit fait selon Sa Volonté, je suis prêt ».

Si vous restez dans cette situation de lâcher prise : « Que ta Volonté soit faite, j’accepte ton jugement », soudainement dans cette acceptation vous verrez que cet éveil se produit.

La recherche est encore un jeu du mental. Tant que vous vous identifiez à un chercheur, tant que vous cherchez quelque chose, ce n’est rien d’autre qu’une arnaque du mental. Vous n’avez pas besoin de chercher quoi que ce soit. Vous n’avez qu’à accepter. Seulement alors l’existence vous porte dans la direction de l’éveil. J’utilise ces mots parce qu’il n’y en a pas d’autres. C’est un retour à votre état naturel, un retour à la maison. C’est tout. Alors vous êtes libre. »

Kiran

Source : http://lapiqreduscorpion.blogspot.ca


L’IMPERMANENCE SUBLIMÉE

Vous perdrez tout. Votre argent, votre pouvoir, votre réputation, votre réussite, peut-être même vos souvenirs. Votre apparence physique passera. Des êtres chers mourront. Votre corps s’écroulera. Tout ce qui semble permanent est impermanent et sera anéanti. L’expérience, graduellement, ou moins graduellement, ôtera tout ce qu’elle pourra ôter. S’éveiller signifie faire face à cette réalité les yeux ouverts et ne plus s’en détourner.

Mais en ce moment même, nous sommes en territoire saint et sacré, car ce qui sera perdu n’a pas encore été perdu, et réaliser cela est la clé d’une indicible joie. Toute personne ou toute chose qui est dans votre vie en ce moment ne vous a pas encore été enlevée. Cela sonne peut-être banal, évident, insignifiant, mais, vraiment, c’est la clé de toute chose, du pourquoi, du comment et de la raison de l’existence. L’impermanence a déjà rendu toute chose et toute personne autour de vous très profondément sainte, significative et digne de votre gratitude à fendre le cœur.

La perte a déjà transfiguré votre vie en un autel.

Jeff Foster


Téléchargement PDF  Que cherchez-vous ? – L’impermanence sublimée